Zidane, l’an III au Real Madrid | Yoopya

 Home | A la Une | Football | Sports  

janvier 4, 2018 – 10:29 | Views: 253

C’est l’anniversaire de Coach Zizou ! Après cinq trophées en 2017, Zinédine Zidane entame sa troisième année sur le banc du Real Madrid jeudi contre Numance (D2) en Coupe du Roi. Avec un défi immense: poursuivre sa moisson de titres en 2018.

Zinedine Zidane

Zinedine Zidane

En 116 rencontres officielles à la tête de l’équipe merengue, le technicien français a remporté 8 trophées sur 10 possibles, dont deux Ligues des champions. Soit une coupe soulevée tous les 14 matches en moyenne, pas mal pour un entraîneur jugé sans expérience à sa nomination le 4 janvier 2016 !

Je pense que l’appétit vient en mangeant. C’est un club qui transmet ça, on n’est jamais fatigués de pouvoir gagner, a souri Zidane mercredi en conférence de presse. Après, il y a l’usure, peut-être. Forcément, quand on est là (en haut, NDLR), on ne peut que descendre un petit peu pour ensuite remonter.

En 2017-2018, malgré une petite décompression cet automne, le Real en est déjà à trois trophées: Supercoupe d’Europe, Supercoupe d’Espagne et Mondial des clubs. Conserver le sceptre de champion d’Espagne au printemps s’annonce toutefois compromis après la rude défaite subie dans le clasico face au FC Barcelone (0-3).

Désormais relégué à 14 points du leader catalan dans cette Liga, le club merengue risque de devoir réorienter ses ambitions vers d’autres compétitions: la Coupe du Roi, avec un huitième de finale aller jeudi soir (21h00) sur le terrain de Numance, à Soria (nord de l’Espagne), et surtout la C1, qui prévoit un choc entre le double tenant du titre et le Paris SG (14 février, 6 mars).
Doutes

A LIRE AUSSI:   George Weah : «L'Afrique aura un jour son deuxième Ballon d'Or»

Si 2017 avait débuté en pleine Felizidane, mot-valise inventé par la presse pour associer bonheur (felicidad) et Zidane, ce début 2018 est teinté d’un peu plus de doutes. La défaite dans le clasico est passée par là et comme Zidane l’avait anticipé, il a pris des coups dans les médias espagnols.

Isco-Asensio, un duo létal peu utilisé par Zidane, a titré le journal sportif Marca le 28 décembre, remettant en cause certains choix du Français.

Quant au quotidien As, il se réjouit mercredi que la mystérieuse blessure de Karim Benzema (cuisse), l’un des joueurs favoris de Zidane et honni par la presse, offre du temps de jeu au jeune avant-centre Borja Mayoral.

Dans un mois de janvier toujours difficile en Espagne en raison de l’enchaînement Coupe du Roi-Liga, l’entraîneur français va devoir remobiliser son équipe en vue du grand rendez-vous face aux Parisiens. Et la presse lui prête le projet de faire souffler sa star Cristiano Ronaldo en Coupe dans les prochains jours.
‘Encore frais’

Une bonne partie de l’année 2018 du Real risque de se jouer en huitièmes de Ligue des champions, sur la confrontation aller-retour face au redoutable PSG. Et l’avenir du Français risque aussi d’être dans la balance, même s’il garde une aura unique à Madrid et a récemment prolongé son contrat avec le club merengue.

Combien de temps restera-t-il au Real ? Ce qui est dommage, c’est qu’ici on ne le sait jamais, a plaisanté Zidane.

Lire la suite sur lepoint.fr

Print Friendly, PDF & Email
The following two tabs change content below.
A LIRE AUSSI:   Les 3 bienfaits de la musique au travail

Article from: lepoint.fr

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 2018 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya
Close
Merci de soutenir notre site internet
En cliquant sur l'un de ces boutons, vous aidez notre site à s'améliorer

Zidane, l’an III au Real Madrid