A la Une Amérique Economie

La ville de New York se dote de sa propre cryptomonnaie

Le maire de New York, qui a d’ores et déjà déclaré qu’il toucherait ses premiers salaires en bitcoins, a souhaité la bienvenue au NewYorkCityCoin.

Bitcoin | Pixabay

Les cryptomonnaies pourraient faire partie intégrante de la ville de New York. Le maire élu de la ville, Eric Adams, a fait lundi 8 novembre la promotion d’une nouvelle cryptomonnaie locale qui doit se lancer mercredi, donnant un nouveau gage de son engagement en faveur des devises numériques. Durant sa campagne, l’ancien policier avait affirmé en juin que sous sa direction, New York serait transformée en un an. Il disait notamment vouloir en faire un centre des bitcoins, du nom de la cryptomonnaie star.

Jeudi dernier, deux jours après son élection, Eric Adams a annoncé qu’il recevrait ses trois premiers salaires en bitcoins après sa prise de fonction (début janvier) et a affirmé que New York allait devenir le centre de l’industrie des cryptomonnaies. Lundi, l’ancien président du quartier de Brooklyn est resté dans le ton, souhaitant la bienvenue au NewYorkCityCoin ou NYCCoin, une cryptomonnaie utilisant la technologie du bitcoin et qui doit faire ses débuts mercredi. Le projet, dont des versions ont déjà été lancées à Miami (Floride) et Austin (Texas), vise à fédérer des acteurs des crytpomonnaies autour d’une ville pour favoriser son développement technologique.

Il implique la technique dite du minage, qui consiste à vérifier et valider des transactions déjà réalisées dans une cryptomonnaie existante. En échange, le mineur reçoit des unités de cryptomonnaies, qui sont créées pour l’occasion. Il s’agit dans un premier temps de créer des NYCCoins, mais ceux-ci ne seront pas accessibles aux particuliers et pas échangeables sur une plateforme de cryptomonnaies grand public.

Favoriser le développement d’une communauté locale

L’idée est de favoriser le développement d’une communauté locale d’entrepreneurs et de services avec comme dénominateur commun les NewYorkCityCoins, qui pourront être utilisés ultérieurement pour des échanges, dans le cadre d’un programme de fidélité ou pour donner accès à certains sites voire des espaces physiques de la ville. Quelque 30% de la valeur créée lors du minage sera versée sur un compte réservé à la ville de New York et qu’elle pourra utiliser à sa discrétion. Nous comptons sur la technologie et l’innovation pour aider à propulser notre ville vers l’avant, a tweeté lundi Eric Adams.

Si New York est reconnue comme la capitale de la finance mondiale, elle n’est, en revanche, pas considérée comme un des points névralgiques de l’univers des cryptomonnaies et de la blockchain, la technologie sur laquelle elles sont construites. Miami, qui a déjà sa MiamiCoin, a pris quelques longueurs d’avance et organise un salon annuel considéré comme le plus important aux Etats-Unis. Quelques heures avant Eric Adams, le maire républicain de Miami, Francis Suarez, avait annoncé le 2 novembre qu’il recevrait son prochain salaire en bitcoins.

Print Friendly, PDF & Email
Article from: capital.fr

Nous recommandons

Laissez un commentaire

Enter Captcha Here : *

Reload Image

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Yoopya.fr est un portail web généraliste, il couvre un large éventail de catégories de contenu, y compris le divertissement, la politique, le sport, la santé, l'éducation, la science et la technologie, etc. Le top des actualités locales et mondiales dans la meilleure qualité journalistique possible. Nous connectons les utilisateurs via un service de webmail gratuit et innovant.

La ville de New York se dote de sa propre cryptomonnaie