George Weah président? Le Liberia élit son nouveau chef de l’État ce mardi | Yoopya

 Home | A la Une | Actualités | Afrique | Monde  

décembre 28, 2017 – 10:56 | Views: 354

L’ancienne star du football part favori, face à l’ex-vice président Joseph Boakai.

George Weah

George Weah / REUTERS/Thierry Gouegnon

Au lendemain de festivités de Noël plus sobres que d’habitude, le Liberia vote ce mardi 26 décembre pour élire leur nouveau président lors d’un second tour qui oppose une légende du football, George Weah, au vice-président sortant, Joseph Boakai.

Après des semaines d’imbroglio juridique, né de la contestation des résultats du premier tour du 10 octobre, les urnes vont enfin désigner le successeur d’Ellen Johnson Sirleaf, seule femme à avoir été élue chef d’Etat en Afrique.

Les bureaux de vote seront ouverts de 08H00 à 18H00 aux quelque 2,1 millions d’électeurs de ce petit pays anglophone. Les premiers résultats sont attendus dans les jours qui suivront.

Dès lundi, des camions chargés de matériel électoral, escortés par des voitures de police, ont quitté la Commission électorale nationale (NEC) en direction des bureaux de vote, ont rapporté des journalistes de l’AFP. Je n’ai pas fermé l’oeil depuis trois jours. On fait tout pour que tout se passe bien car cette élection est cruciale, a confié un policier.

Initialement prévu le 7 novembre, le second tour avait été suspendu in extremis par la Cour suprême à la suite de recours du candidat arrivé troisième le 10 octobre, Charles Brumskine (9,6%), appuyé par Joseph Boakai (28,8%), qui avait dénoncé des fraudes et irrégularités. George Weah avait quant à lui viré en tête avec 38,4% des voix.

La date finalement choisie, après l’échec de ces plaintes, a perturbé les célébrations de Noël. Nous ne pouvons pas faire la fête car nous devons voter demain, a expliqué lundi Emmanuel Johnson, un habitant de Monrovia de 27 ans. L’atmosphère est totalement différente. En raison des élections mais aussi parce que les gens n’ont pas d’argent, a relevé Samuel Mehn, un père de famille nombreuse de 54 ans.

L’ancien footballeur favori

George Weah, star du PSG et du Milan AC dans les années 1990, part favori après être arrivé en tête au premier tour dans 11 provinces sur 15. Il bénéficie du ralliement du sénateur et ancien chef de milice Prince Johnson (8,2%) et du parti de Charles Brumskine.

Vous savez que j’ai participé à des compétitions, dont certaines difficiles, et que j’en suis sorti victorieux, a déclaré à l’AFP George Weah, qui à 51 ans reste très populaire auprès des jeunes. J’ai le peuple avec moi, un grand parti et une coalition puissante. Je me suis préparé pour diriger ce pays et la victoire sera nôtre, a ajouté l’ancien attaquant qui a marqué les esprits en rassemblant samedi des dizaines de milliers de partisans dans le plus grand stade de Monrovia. Et il affirme avoir tiré les leçons de ses deux échecs face au ticket présidentiel Sirleaf-Boakai, comme candidat à la présidence en 2005 puis à la vice-présidence en 2011.

Lire la suite sur huffingtonpost.fr

Print Friendly, PDF & Email

Source: huffingtonpost.fr

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site, soutenez-nous en cliquant sur l’un de ces boutons!

George Weah président? Le Liberia élit son nouveau chef de l’État ce mardi