Les dix plus belles chansons d’Aretha Franklin à (ré)écouter | Yoopya

 Home | A la Une | Célébrité | Culture | Musique  

août 17, 2018 – 6:29 | Views: 46

La chanteuse est morte à l’âge de 76 ans. De « Respect » à « Think », réécoutez ses plus beaux tubes.

Aretha Franklin | leparisien.fr

La chanteuse soul Aretha Franklin est décédée à Detroit (Michigan) ce jeudi, à l’âge de 76 ans. Elle était hospitalisée dans un état grave depuis plusieurs jours, sans doute en raison des conséquences de son cancer du pancréas.

Lauréate de 18 Grammy Awards, toujours citée parmi les plus grandes chanteuses de tous les temps, Aretha Franklin incarne les plus grandes heures de la musique noire, des années 1950 aux années 70. Ses tubes ont accompagné le mouvement des droits civiques aux États-Unis et resteront immortels. Nous vous proposons de les réécouter ici.

« I Never Loved a Man (The Way I Love You) » (1967)

Débutant au sein du label soul Atlantic après six ans chez Columbia, Aretha signe là son premier tube, qui devait définir la suite de sa carrière.

« Respect » (1967)

Cette reprise d’Otis Redding lui offre son premier numéro 1 au classement Billboard ainsi que ses deux premiers Grammy Awards. Elle reste une chanson emblématique du mouvement féministe et l’un des morceaux les plus importants de l’histoire de la musique R’n’B.

« (You Make Me Feel Like) A Natural Woman » (1967)

C’est le morceau qu’elle a chanté en 2015 au Kennedy Center, en présence de Barack Obama. Ce jour-là, Carole King (avec le collier arc-en-ciel), coauteure de la chanson avec Gerry Goffin, recevait une distinction pour l’ensemble de sa carrière.

« Chain of Fools » (1967)

Composé pour Otis Redding par Don Covay, le morceau est finalement attribué à Aretha au sein du même label, Atlantic.

« (Sweet Sweet Baby) Since You’ve Been Gone » (1968)

Symbole de fierté de la communauté noire, Aretha Franklin devient alors la deuxième personnalité afro-américaine la plus connue au monde, juste derrière Martin Luther King. Ce titre sera repris par Whitney Houston de nombreuses années plus tard.

« Think » (1968)

L’un des seuls morceaux qu’elle a composé et l’une de ses plus belles réussites. Une ode à la liberté des femmes de couleur et sur l’impossibilité de changer les autres, surtout son compagnon.

Elle reprendra la chanson dans une scène mémorable du film « The Blues Brothers », en 1980 :

« I Say A Little Prayer », 1970

En 1970, elle reprend ici le tube de Dionne Warwick, mais elle le marque de sa présence scénique exceptionnelle.

« Day Dreaming » (1972

Un peu oublié aujourd’hui, mais l’un des plus gros succès de la chanteuse au moment de sa sortie, « Day Dreaming » possède un style très jazzy, avec Donny Hathaway au piano électrique et Hubert Laws à la flûte. C’est le 12e numéro un de la chanteuse chez Atlantic.

« Jump to It » (1982)

Produit par Luther Vandross, ce titre est le dernier succès d’Aretha en solo. Il trouvera encore un nouveau public grâce à une version remixée sortie en 1994.

« I Knew You Were Waiting (For Me) » avec George Michael, 1987

En collaboration avec George Michael, c’est sans doute le dernier tube d’Aretha Franklin.

Lors d’une interview à un journal de Chicago en 2017, Aretha était interrogée sur l’importance de la musique, après six décennies dans le show-biz. « On ne pourrait être plus comblée qu’en faisant ce qu’on aime, et gagner sa vie ainsi. Personne n’aime la musique plus que moi », disait-elle.

Print Friendly, PDF & Email

Article from: leparisien.fr

Étiquettes : , , ,

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 2019 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Les dix plus belles chansons d’Aretha Franklin à (ré)écouter