A la Une Actualités Afrique Amérique

Afrique: Le Burkina Faso exclu de l’AGOA 

Ce 02 novembre 2022, le Burkina Faso vient de rejoindre l’Ethiopie, le Mali et la Guinée dans la liste des pays africains exclus du programme de cooperation économique et commerciale AGOA (African Growth Opportunities Act) par la Maison Blanche.

Joe Biden
Joe Biden | dw.com

L’AGOA, mis en place en 2000 et dont la liste des pays bénéficiaires est révisée tous les ans, établit une coopération économique et commerciale avec le continent africain. Il vise à promouvoir le commerce entre les Etats-Unis et l’Afrique en accordant aux pays admis un accès exceptionnel au marché américain.

Dans le cadre de cet accord, des milliers de produits africains peuvent bénéficier de réductions de taxes à l’importation, sous réserve cependant de conditions remplies concernant notamment les droits humains, la bonne gouvernance ou la protection des travailleurs.

Washington justifie sa décision par l’absence de progrès vers un retour à la démocratie dans ce pays d’Afrique de l’Ouest qui a connu deux coups d’Etat militaires depuis début 2022.

J’ai pris cette décision car j’ai déterminé que le gouvernement du Burkina Faso n’a pas mis en place ou fait des progrès continus en vue d’établir le respect de l’Etat de droit et du pluralisme politique, éléments nécessaires dans le cadre de l’AGOA, a annoncé le président Joe Biden dans une lettre adressée au Congrès américain. 

Le Burkina Faso a connu de fin janvier à fin septembre 2022 deux coups d’Etats militaires. Le 30 septembre dernier, le capitaine Ibrahim Traoré a renversé le lieutenant-colonel Paul-Henri Damiba, lui-même tombeur de Roch Kaboré huit mois plus tôt. 

Capitaine Ibrahim Traoré
Capitaine Ibrahim Traoré | dw.com

Les officiers ont justifié leur coup de force par l’aggravation de la situation sécuritaire.

Il est à noter que le Burkina Faso est confronté depuis 2015 à des attaques djihadistes de plus en plus fréquentes qui ont fait des milliers de morts et contraint quelque deux millions de personnes à fuir leurs foyers.

Suite au putsch de janvier 2022, le Millennium Challenge Corporation (MCC) avait annoncé la suspension de son Compact au Burkina Faso, à compter de juillet 2022, jusqu’à nouvel ordre. Il avait indiqué que les putschs constituent un ensemble d’actions incompatibles avec les critères utilisés pour déterminer son éligibilité à ladite assistance

Ainsi, Ougadougou a perdu une subvention de 450 millions de dollars qui devaient être investis dans le secteur de l’énergie. 

Depuis 2013, le Burkina fait face à une instabilité politique et institutionnelle, doublée d’une crise sécuritaire et humanitaire.

Print Friendly, PDF & Email

Nous recommandons

Laissez un commentaire

Enter Captcha Here : *

Reload Image

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Yoopya.fr est un portail web généraliste, il couvre un large éventail de catégories de contenu, y compris le divertissement, la politique, le sport, la santé, l'éducation, la science et la technologie, etc. Le top des actualités locales et mondiales dans la meilleure qualité journalistique possible. Nous connectons les utilisateurs via un service de webmail gratuit et innovant.

Afrique: Le Burkina Faso exclu de l’AGOA