A la Une Internet Technologie

Elon Musk persiste d’abandonner l’acquisition de Twitter si les données de faux comptes ne sont pas fournies

Ce lundi, Elon Musk, patron de Tesla, a averti dans une lettre à Twitter, qu’il pourrait renoncer à son accord de 44 milliards de dollars pour acquérir le réseau de médias sociaux, si celui-ci ne fournit pas de données sur les spams et les faux comptes.

Elon Musk
Elon Musk

Dans sa lettre, Musk accuse Twitter d’avoir clairement manqué à ses obligations. Par conséquent, le milliardaire se reserve tous les droits de résilier l’accord de fusion. 

C’est la première fois que Musk menace de se retirer de l’accord par écrit au lieu de le diffuser sur la plate-forme de médias sociaux de Twitter.

Pour rappel, En mi-mai, Musk avait déclaré suspendre temporairement l’accord, en attendant que Twitter fournisse des données sur la proportion de ses faux comptes. Mais le réseau social avait minimisé l’avertissement du milliardaire. A lire

Toujours selon la lettre que Musk a adressé à Twitter, Il croit que le réseau social refuse de manière transparente de se conformer à ses obligations en vertu de l’accord de fusion, renforçant ainsi les soupçons selon lesquels la société retient les données demandées.

Elon Musk doute de l’exactitude des documents publics de Twitter sur les comptes de spam qui représentent moins de 5% de sa base d’utilisateurs, et affirme qu’ils doivent être au moins 20%.

Pour le patron de Tesla, ces données son nécessaires pour préparer la transition et finaliser le financement de l’opération.

Pour se défendre des critiques d’Elon Musk, Parag Agrawal, le patron du réseau social avait donné en mi-mai une longue explication sur les mesures prises pour lutter contre les faux comptes.

Indiquant que le rapport de Twitter, selon lesquels moins de 5% des comptes de la plateforme sont des faux, étaient basés sur de multiples reproductions d’analyses humaines de comptes, sélectionnés de manière aléatoire.

Explications que Musk avait répondu sur par un émoji en forme de crotte. Comment les annonceurs peuvent-il savoir ce qu’ils paient vraiment? C’est une question fondamentale pour la santé financière de Twitter, avait-il également tweeté.

Ce nouvel épisode dans la saga du rachat de Twitter intervient après l’expiration, vendredi, du délai accordé aux autorités américaines de la concurrence pour lancer un examen approfondi de l’opération. Elles ne se sont pas saisi du dossier, laissant ainsi le champ libre à la poursuite de la finalisation de la transaction.

Il est à noter que des associations et investisseurs s’opposent à l’operation du rachat de Twitter par Elon Musk, sous prétexte que cela donnera un mégaphone aux démagogues et aux extrémistes, qui inciteront à la haine, à la violence et au harcèlement.

Le milliardaireavait exprimé clairement sa volonté de libérer la parole sur Twitter, qu’il considère comme une place publique fondamentale aux démocraties. Associant la modération des contenus actuelle à une forme de censure. 

Il est a souligné que Musk est dans le viseur de la justice américaine par ce que accusé par des actionnaires de Twitter ont porté plainte, l’accusant d’avoir manipulé le marché pour faire des économies dans son opération d’acquisition.

Print Friendly, PDF & Email

Nous recommandons

Laissez un commentaire

Enter Captcha Here : *

Reload Image

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Yoopya.fr est un portail web généraliste, il couvre un large éventail de catégories de contenu, y compris le divertissement, la politique, le sport, la santé, l'éducation, la science et la technologie, etc. Le top des actualités locales et mondiales dans la meilleure qualité journalistique possible. Nous connectons les utilisateurs via un service de webmail gratuit et innovant.

Elon Musk persiste d’abandonner l’acquisition de Twitter si les données de faux comptes ne sont pas fournies