A la Une Football Sports

Samuel Eto’o n’a pas aimé un poisson d’avril l’annonçant candidat à la présidence du Cameroun

Samuel Eto’o n’a pas aimé un poisson d’avril l’annonçant candidat à la présidence du Cameroun.

Samuel Eto’o | (Reuters)

Aujourd’hui joueur de Konyaspor en Turquie, Samuel Eto’o n’est pas encore prêt à faire de la politique comme Georges Weah, devenu président du Libéria. Pas du tout. Le site Jeune Afrique s’est amusé, à l’occasion du 1er avril, à inventer une fausse interview de l’attaquant camerounais, annonçant sa volonté de devenir président du Cameroun, et l’ancien attaquant du Barça n’a pas aimé. Eto’o, très premier degré, a publié un long communiqué sur les réseaux sociaux pour se plaindre de cette information inventée. «Ce canular est malfaisant aussi bien sur la forme que sur le fond», a-t-il notamment écrit.

Print Friendly, PDF & Email

Nous recommandons

Laissez un commentaire

Enter Captcha Here : *

Reload Image

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Yoopya.fr est un portail web généraliste, il couvre un large éventail de catégories de contenu, y compris le divertissement, la politique, le sport, la santé, l'éducation, la science et la technologie, etc. Le top des actualités locales et mondiales dans la meilleure qualité journalistique possible. Nous connectons les utilisateurs via un service de webmail gratuit et innovant.

Samuel Eto’o n’a pas aimé un poisson d’avril l’annonçant candidat à la présidence du Cameroun