Pourquoi commettre des erreurs est une des choses que je souhaite montrer à mes enfants | Yoopya

 Home | A la Une | Education  

mai 21, 2018 – 10:11 | Views: 36

Personne n’est parfait, encore moins les mamans, qui pensent et agissent pour plusieurs personnes à la fois.

Maman et enfants | Getty Images/Cultura RF

On le sait, la mère parfaite est un mythe! Et pourtant, on essaye toutes d’en devenir une quand même… Alors qu’on fait forcément des erreurs, c’est inévitable.

On voudrait tellement le meilleur pour nos enfants, qu’on se donne corps et âmepour leur offrir les meilleurs débuts dans la vie. On sacrifie avec conviction notre temps, notre énergie, et une part de notre vie à nous dans le but d’aider nos enfants, et en général, sans aucun regret.

Seulement quelques soient les efforts qu’on va fournir pour être la meilleure mamanpossible, de petites erreurs d’aiguillage ça et là sont absolument incontournables.

Si on arrive par bonheur à éviter certains écueils, ce sera sans doute pour mieux sombrer sur d’autres… Et si par miracle on arrivait à tout gérer parfaitement, il y aurait quand même toujours quelqu’un pour trouver à redire à notre façon de faire.

Certaines erreurs sont plus faciles à éviter que d’autres… Mais nous en feront forcément à un moment ou à un autre, et ça ne doit pas nous affoler!

Personne n’est parfait, encore moins les mamans, qui pensent et agissent pour plusieurs personnes à la fois…

Avoir des enfants, c’est vivre plusieurs vies en une, et aussi multiplier les chances de parfois se tromper. D’autant plus qu’on ne maîtrise pas tout!

On se sent tellement investies qu’on a tôt fait d’oublier que tout ne repose pas que sur nous… l’enfant lui-même, son père, et tout son environnement, influent tout autant que nous, et on ne peut pas tout garder sous contrôle, comme on aimerait tant le faire.

A LIRE AUSSI:   La classe de terminale pourrait changer de nom et s'appeler... Classe de maturité

Alors j’imagine que vous êtes vous aussi tombées dans certaines erreurs classiques de mamans, à un moment ou à un autre… tout comme moi bien sûr!

Le contraire serait plus qu’étonnant, car à moins de se voiler la face, on ne peut pas avoir raison sur tout.

On le découvre parfois à nos dépends, car on ne se rend pas toujours compte de nos erreurs au moment où on les fait, mais plus quand on prend du recul, ou qu’on en mesure les conséquences.

Et de toute façon, même quand on s’en rend compte sur le moment, malgré nos efforts, on n’arrive pas toujours à faire autrement.

Nos erreurs de mamans sont inévitables. Ça peut être de petits riens, comme être plus sérieux – mais souvent, tout est pour nous prétexte à nous remettre en question.

On cherche toujours ce qu’on aurait pu mieux faire, et au final… on trouve toujours quelque chose!

Parce qu’on a pas agi comme on l’aurait voulu, parce qu’on est confrontées à une situation qu’on n’arrive pas gérer, parce qu’on a le sentiment d’être passées à côté de quelque chose… Ou même directement parce que nos enfants eux-mêmes, leur papa, notre entourage ou même la société nous font des reproches.

Dans notre désir de bien faire, nous remettons en question nos propres actes – peut être même un peu trop d’ailleurs – et nous finissons la plupart du temps par être notre propre juge, nous pardonnant souvent bien peu à nous-mêmes (sans compter sur le poids du jugement que nous accordons aux autres, souvent aussi trop important).

A LIRE AUSSI:   Dans la nouvelle école du prince George, les repas ne ressemblent pas à ceux de vos enfants

Pourtant, quand on prend du recul, on se rend compte que dans la plupart des cas, avec les cartes qu’on avait en main, on aurait pas forcément pu faire mieux… Et surtout, que ce n’est pas si grave si on s’est plantées, ni irréversible dans la plupart des cas.

A force de vouloir tout prendre sur nos épaules, on oublie vite qu’on ne peut pas porter le poids du monde… et qu’il est naturel de plier de temps en temps.

S’il existait un chemin unique déjà tout tracé, ça se saurait, et tout le monde le suivrait!

Éduquer un enfant dans le droit chemin n’est paradoxalement pas linéaire, et demande forcément des redirections de temps en temps.

De la plus insignifiante à la plus profonde, de la plus ridicule à la plus culpabilisante, nos erreurs de maman jalonneront notre parcours, restant pourtant parfois invisibles aux yeux des autres, et souvent même, aux yeux de nos propres enfants.

Mais nous, nous savons. Et s’il reste assez facile de se relever avec le sourire de certaines de nos fautes, d’autres nous marqueront beaucoup plus profondément.

Malgré tout, nos erreurs nous sont finalement utiles, car elles nous permettent de nous remettre en question, en nous aidant à nous améliorer en tant que maman.

C’est parce qu’on ressent cette culpabilité de fond, qu’on arrive à tirer le meilleur de nous-mêmes…

Parce qu’elle nous pousse à chercher sans arrêt à corriger ce qu’on a mal fait, à réorienter nos choix, à nous ouvrir à de nouvelles pistes, pour mener nos enfants plus loin.

A LIRE AUSSI:   Audrey Azoulay, ancienne ministre de la culture, est élue directrice générale de l'Unesco

Lire la suite sur huffingtonpost.fr

Print Friendly, PDF & Email

Article from: huffingtonpost.fr

Étiquettes :

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 2018 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya
Close
Merci de soutenir notre site internet
En cliquant sur l'un de ces boutons, vous aidez notre site à s'améliorer

Pourquoi commettre des erreurs est une des choses que je souhaite montrer à mes enfants