Les messages glaçants du Premier ministre de la Dominique, touché par les vents violents et les pluies | Yoopya

 Home | A la Une | Actualités | Monde  

septembre 19, 2017 – 8:43 | Views: 175

Roosevelt Skerrit a commenté en direct sur Facebook l’arrivée de l’ouragan sur son île.

Roosevelt Skerri

AFP/Getty Images
Le Premier ministre de Dominique Roosevelt Skerrit en 2013.

Les mots font froid dans le dos. Le Premier ministre de la Dominique, cette île anglophone indépendante de l’archipel des Caraïbes, a raconté en direct sur Facebook, dans la nuit du lundi 18 au mardi 19 septembre, l’arrivée de l’ouragan Maria sur ses terres. Et ses messages témoignent avec force de la puissance du phénomène.

Les vents n’ont aucune pitié! Nous survivrons par la grâce de Dieu!, a d’abord écrit Roosevelt Skerrit dans les premières heures de l’ouragan. Désormais de catégorie maximale 5, Maria a frappé la Dominique avec des vents destructeurs atteignant 260 km/h. Arbres et poteaux électriques ont été renversés, tandis que de fortes pluies, des vents violents et des inondations ont ravagé des habitations.

Vers 2h30 mardi (8h30 en France), Roosevelt Skerrit a affirmé sur Facebook que les habitants de la Dominique avaient perdu tout ce qui pouvait être perdu après le passage de Maria. Les premières informations font état de destructions très étendues (…) Les vents ont emporté les toits de presque toutes les personnes auxquelles j’ai parlé ou été en contact, a-t-il écrit, en lançant un appel à l’aide de toute nature.

Aucune victime n’est signalée jusqu’à présent dans l’île, a ajouté le Premier ministre, selon qui des glissements de terrains sont toutefois à craindre en raison des pluies diluviennes.

Lire la suite de l’article sur huffingtonpost.fr

Print Friendly, PDF & Email

Source: huffingtonpost.fr

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site, soutenez-nous en cliquant sur l’un de ces boutons!

Les messages glaçants du Premier ministre de la Dominique, touché par les vents violents et les pluies