A la Une Actualités Afrique

Tchad: L’armée revendique la victoire sur les rebelles dans le nord du pays

L’armée tchadienne a revendiqué la victoire dimanche dans un combat de plusieurs semaines avec les rebelles du nord qui a conduit à la mort du président Idriss Deby sur le champ de bataille.

L’envoi de soldats tchadiens avait été initialement annoncé il y a un an lors du précédent sommet de Pau, en France. Mais plusieurs facteurs avaient empêché leur déploiement.
AFP

Cependant, le groupe rebelle Front pour l’alternance et la concorde au Tchad (FACT) a déclaré qu’il n’était pas au courant de la fin des combats. Le groupe fera des commentaires lorsqu’il disposera d’informations fiables et crédibles, a déclaré son porte-parole, Kingabe Ogouzeimi de Tapol.

Les autorités militaires de transition ont précédemment déclaré avoir vaincu les rebelles uniquement pour que les affrontements se poursuivent.

A noter que le Tchad est une puissance clé en Afrique centrale et un allié occidental de longue date contre les militants islamistes dans la région du Sahel.

Les soldats de retour de la ligne de front dans une colonne de chars et de véhicules blindés ont été applaudi dimanche par la population dans la capitale N’Djamena.

Ce retour triomphal de l’armée à la caserne aujourd’hui annonce la fin des opérations et la victoire du Tchad, a déclaré à la presse le chef d’état-major de l’armée, Abakar Abdelkerim Daoud.

Dans une base militaire de N’Djamena, des dizaines de rebelles capturés ont été présentés à la presse.

Les combattants du FACT ont traversé la frontière libyenne en avril pour prendre position contre Deby, dont ils se sont opposés au règne de 30 ans. Sa mort lors de la visite des troupes a plongé le pays dans la crise.

Les forces de sécurité ont tiré des gaz lacrymogènes Samedi pour disperser une manifestation contre le conseil militaire au pouvoir. Le conseil, dirigé par le fils de Deby, Mahamat Idriss Itno, a pris le pouvoir après la mort de son père, promettant des election crédibles et transparentes après une transition de 18 mois.

L’opposition et la société civile ont dénoncé la prise de pouvoir comme un coup d’État et ont appelé les partisans à descendre dans la rue. Au moins cinq personnes ont été tuées lors d’une manifestation le 27 avril.

Les opposants avaient prévu une nouvelle manifestation dimanche, mais l’ont reportée par crainte que les autorités envisagent de la réprimer violemment, a déclaré à Reuters Mahamat Nour Ibedou, un éminent militant des droits humains.

Le conseil militaire avait autorisé une manifestation ce dimanche.

Print Friendly, PDF & Email

Nous recommandons

1 commentaire

L'enfant du Tchad mai 10, 2021 at 9:02

Vive l’armée Tchadienne, vive le Peuple Tchadien, vive le TCHAD.

Répondre

Laissez un commentaire

Enter Captcha Here : *

Reload Image
* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Yoopya.fr est un portail web généraliste, il couvre un large éventail de catégories de contenu, y compris le divertissement, la politique, le sport, la santé, l'éducation, la science et la technologie, etc. Le top des actualités locales et mondiales dans la meilleure qualité journalistique possible. Nous connectons les utilisateurs via un service de webmail gratuit et innovant.

Tchad: L’armée revendique la victoire sur les rebelles dans le nord du pays