A9X : l’iPad Pro aussi puissant qu’un MacBook Pro Retina | Yoopya

 Home | Tablette | Technologie  

novembre 12, 2015 – 2:21 | Views: 226

L’iPad Pro « est plus puissant que 80 % des ordinateurs portables vendus ces douze derniers mois », assurait Phil Schiller lors de la présentation de la grande tablette d’Apple. Si le chiffre exact est difficile à vérifier, il ne fait aucun doute que l’iPad Pro est aussi puissant qu’un ordinateur portable « traditionnel », comme le montrent les mesures réalisées par les premiers testeurs.

Ipad Pro

Avec ou sans clavier, l’iPad Pro est aussi puissant que la plupart des Mac portables. Image Apple.

Apple avait fait un bond avec l’A7 de l’iPad Air, le premier processeur ARM 64 bits conçu pour les appareils mobiles. À peine un an plus tard, elle le ringardisait avec l’A8X, doté de trois cœurs cadencés à 1,5 GHz. Aujourd’hui et pour la première fois sur un appareil iOS, l’A9X passe la barre des 2 GHz… mais il ne contient plus que deux cœurs. Ce retour en arrière n’en est peut-être pas un : Anandtech se demande si l’A8X n’était pas « une anomalie » rendue nécessaire par les limites du processus de fabrication à 20 nm de TSMC — « Apple ne pouvait pas augmenter la fréquence sans augmenter nettement la consommation énergétique, un troisième cœur était donc une option plus efficace. »

Selon toute vraisemblance, l’Apple A9X est fabriqué à l’aide du procédé FinFET, où le canal conducteur des transistors prend la forme d’un aileron (fin en anglais), afin de limiter leur courant de fuite et donc leur consommation électrique. Il faudra sans doute attendre qu’il passe au microscope électronique pour connaître avec certitude son fabricant — soit Samsung en 14 nm, soit TSMC en 16 nm, voire les deux. Quoi qu’il en soit, Apple peut donc monter plus facilement en fréquence : les deux cœurs Twister de l’A9X atteignent 2,26 GHz. Surtout, Geekbench montre qu’ils tiennent à 2,26 GHz sous la charge, le système n’ayant pas besoin de les ralentir pour limiter la consommation énergétique et la dissipation thermique.

Or les premières mesures mettent l’A9X au niveau du processeur Intel Core i5-6300U 2,4 GHz de la Surface Pro 4 et seulement très légèrement en dessous du processeur Intel Core i5 2,7 GHz du MacBook Pro Retina 13 pouces. Les mesures effectuées par Ars Technica montrent qu’il bat le processeur Core M 1,1 GHz du MacBook à plate couture, les nôtres indiquent qu’il dépasse même très légèrement le processeur Core M 1,3 GHz optionnel. Le circuit graphique de l’A9X se compare aussi très favorablement aux puces intégrées d’Intel, y compris l’Iris Pro du MacBook Pro Retina 15 pouces, mais il lui faut après tout encaisser le choc des 5,6 millions de pixels de l’écran Retina de 12,9 pouces.

Bref, vous l’aurez compris, personne ne peut plus dire que l’iPad n’est pas à la hauteur des MacBook d’un point de vue matériel (et l’hypothèse d’un Mac à processeur Apple n’a jamais été moins farfelue). Reste maintenant à optimiser le logiciel pour qu’il tire mieux parti de cette débauche de puissance : rares sont encore les applications iOS capables de profiter des deux cœurs et des 4 Go de RAM de l’Apple A9X. Mais en attendant, on pourra sans doute mettre deux applications côte à côte sans trop craindre pour les performances, alors que l’iPad Air 2 marque parfois le pas. Nous en saurons plus une fois que nous aurons passé quelques jours en compagnie de nos exemplaires de test.

Print Friendly, PDF & Email

Article from: igen.fr

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 2019 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

A9X : l’iPad Pro aussi puissant qu’un MacBook Pro Retina