Le Barça dit adieu au record d’invincibilité | Yoopya

 Home | A la Une | Football | Sports  

mai 15, 2018 – 9:58 | Views: 51

Et Barcelone a chuté… Le champion d’Espagne, qui restait sur 43 matches sans perdre en Liga, a abandonné son invincibilité dimanche avec un spectaculaire et surprenant revers contre Levante (5-4), gâchant l’occasion de devenir la première équipe espagnole moderne à être titrée sans aucune défaite.

Le FC Barcelone du capitaine Sergio Busquets battu à Levante dans un match spectaculaire | AFP / JOSE JORDAN

Sans Lionel Messi laissé au repos lors de cette 37e et avant-dernière journée, le club catalan a concédé sa première défaite en Championnat d’Espagne depuis avril 2017, avec un triplé d’Emmanuel Boateng (9e, 30e, 49e) et un doublé d’Enis Bardhi (46e, 56e).

Philippe Coutinho a certes inscrit son premier triplé blaugrana (38e, 59e, 64e) avant un penalty de Luis Suarez (71e), mais ce sursaut n’a pas suffi pour remonter un retard qui était de 5 buts à 1 à l’heure de jeu.

Cette déroute du Barça, sa première défaite officielle avec cinq buts encaissés depuis 2003, intervient au pire moment: le club n’était qu’à deux matches de devenir la première équipe de l’histoire moderne de la Liga à être titrée sans concéder la moindre défaite, une série d’invincibilité inédite depuis les années 1930.

Ce n’est pas normal d’avoir encaissé cinq buts, parce que cela ne nous était pas arrivé de toute la saison, a reconnu l’entraîneur barcelonais Ernesto Valverde. Nous aurions pu perdre un match il y a trois semaines, il y a six mois, ou le premier match de la saison. Nous avons perdu à la 37e journée, mais cela veut dire que nous avons mérité de réussir cette série.

A LIRE AUSSI:   Faire du sport pour vivre sa grossesse sans douleur

Effondrement

Le Barça pourra s’en vouloir, tout comme l’entraîneur Ernesto Valverde, qui avait choisi de laisser au repos son meilleur buteur Messi (34 buts)… sans doute en prévision d’un match amical mercredi en Afrique du Sud contre les Mamelodi Sundowns, à l’occasion des festivités du centenaire de la naissance de Nelson Mandela.

Rageant donc, d’autant que les deux équipes n’avaient plus rien à jouer dimanche au stade Ciutat de Valencia: le Barça est assuré du titre depuis fin avril, et Levante assuré de son maintien…

Sans doute les Catalans n’imaginaient pas subir un tel effondrement après plus d’un an sans perdre en Liga (43 matches, record d’Espagne). Mais deux facteurs se sont mêlés: un adversaire décomplexé, et une équipe catalane très remaniée, notamment au niveau défensif.

Titulaire en charnière centrale, la recrue colombienne Yerry Mina a été en souffrance tout le match, notamment face à la vivacité de l’ailier granota Morales, intenable. Pour ne rien arranger, l’autre défenseur central, le Belge Thomas Vermaelen, est sorti sur blessure à la 29e minute.

Dans ce contexte, l’attaquant ghanéen Emmanuel Boateng, porteur d’une protection au visage, a joué les justiciers masqués: d’une reprise heureuse à bout portant (9e), d’un tir dans le but vide après avoir dribblé le gardien (31e) et d’un troisième but en contre (49e).

Déferlantes

Le Macédonien Enis Bardhi s’est joint à la fête avec une frappe enroulée en lucarne (46e) dès le retour des vestiaires, puis un tir croisé à mi-hauteur (56e).

Bref, à l’heure de jeu, le Barça était mené 5-1, avec un tir dévié de Coutinho (38e) pour maquiller le score, alors que les déferlantes s’enchaînaient en contre-attaque sur le but de Marc-André ter Stegen.

A LIRE AUSSI:   Euro 2016 : comment obtenir les derniers billets

Voyant sa série d’invincibilité en grand danger, Valverde a fait sortir Andrés Iniesta et Ousmane Dembélé pour lancer Denis Suarez et Paco Alcacer (62e).

Cet électrochoc a partiellement fonctionné puisque Coutinho, le Barcelonais le plus remuant, a marqué deux autres buts (59e, 64e). Et Luis Suarez a transformé le pénalty de l’espoir après une faute de Boateng sur Sergio Busquets (71e).

Mais le score n’a plus évolué malgré les déferlantes désespérées des Barcelonais, qui repartent de Valence le coeur gros.

Dimanche prochain, leur capitaine Andrés Iniesta (34 ans) jouera contre la Real Sociedad son tout dernier match avec le Barça, qui n’a pu lui offrir ce record d’invincibilité comme cadeau d’adieu.

Résultats complets de la 37e journée:

samedi

Real Sociedad – Leganés 3 – 2

Getafe – Atlético Madrid 0 – 1

Betis Séville – FC Séville 2 – 2

Gérone – Valence CF 0 – 1

Alavés – Athletic Bilbao 3 – 1

Deportivo La Corogne – Villarreal 2 – 4

Eibar – Las Palmas 1 – 0

Real Madrid – Celta Vigo 6 – 0

dimanche

Espanyol Barcelone – Malaga 4 – 1

Levante – FC Barcelone 5 – 4

Print Friendly, PDF & Email

Article from: afp.com

Étiquettes : , ,

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 2018 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Le Barça dit adieu au record d’invincibilité