La France a mené des vols de reconnaissance en Libye | Yoopya

 Home | Actualités | Afrique | Monde  

décembre 4, 2015 – 3:41 | Views: 188

PARIS (Reuters) – La France a mené fin novembre des vols de reconnaissance depuis son porte-avions Charles-de-Gaulle au-dessus de la ville libyenne de Syrte, contrôlée par l’Etat islamique, et prévoit d’en mener de nouveaux, selon un dossier de presse de l’Elysée.

LA FRANCE A MENÉ DES VOLS DE RECONNAISSANCE AU-DESSUS DE LA LIBYE

Le Charles-de-Gaulle dans le port de Toulon. La France a mené fin novembre des vols de reconnaissance depuis son porte-avions Charles-de-Gaulle au-dessus de la ville libyenne de Syrte, contrôlée par l’Etat islamique, selon un dossier de presse de l’Elysée. /Photo prise le 18 novembre 2015/REUTERS/Jean-Paul Pélissier

Le porte-avions a conduit une première phase d’opérations les 20 et 21 novembre en Libye (deux missions ISR dans les régions de Syrte et de Tobrouk), peut-on lire dans ce document transmis vendredi à l’occasion du déplacement de François Hollande sur le Charles-de-Gaulle.

Des vols ISR (Intelligence Surveillance et Reconnaissance- NDLR) en Libye sont (….) planifiés, ajoute ce document.

Le chaos qui s’est installé progressivement en Libye après le renversement du régime de Mouammar Kadhafi en 2011 a profité entre autres à l’Etat islamique (EI) qui a gagné du terrain et contrôle la ville de Syrte.

Selon un récent rapport d’un groupe d’experts de l’Onu, il y aurait entre 2.000 et 3.000 combattants locaux de l’EI en Libye, dont 1.500 à Syrte, située à 450 km à l’est de Tripoli.

La Libye abrite des camps d’entraînement à partir desquels ont été fomentés des attentats, notamment celui du musée du Bardo à Tunis en mars et celui contre un hôtel de la station balnéaire de Sousse en juin.

Engagée en Irak et en Syrie contre l’EI, la France écarte pour l’heure l’option militaire en Libye. Elle a toutefois installé une base militaire temporaire à Madama, dans le nord-est du Niger, à proximité de la frontière libyenne.

La France, comme les autres pays européens, redoute que des djihadistes de Libye se mêlent aux migrants qui traversent la Méditerranée pour rejoindre l’Italie puis d’autres pays de l’Union européenne.

Lire la suite de l’article sur reuters.fr

 

Print Friendly, PDF & Email

Source: reuters.fr

Étiquettes : , , ,

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site, soutenez-nous en cliquant sur l’un de ces boutons!

La France a mené des vols de reconnaissance en Libye