Actualités Afrique

Côte d’Ivoire: Un comédien ivoirien raconte comment il a violé à la télé et crée l’indignation

Jimmy Danger, de son vrai nom Laurent Ibo, 56 ans, est un comédien et humoriste ivoirien qui a joué dans plusieurs films à succès en Côte d’Ivoire et dans les séries Ma famille et Faut pas fâcher, très connues en Afrique francophone.

Manifestation contre la "culture du viol", le 1er septembre 2021 à Abidjan, en Côte d'Ivoire
afp.com - Sia KAMBOU
Manifestation contre la “culture du viol”, le 1er septembre 2021 à Abidjan, en Côte d’Ivoire
afp.com – Sia KAMBOU

Le célèbre acteur ivoirien,  a raconté sur le plateau de la chaine de television Ivoire TV comment il a violé sa cousine. La diffusion de l’extrait a rapidement soulevé vendredi une vague d’indignation dans le pays.

Dans le court extrait de l’emission qui devait être diffusée Samedi, le comédien et humoriste racontait avec enthousiasme ceci: Quand on était jeunes, il y avait une cousine qui dormait avec nous au salon. J’ai fait un petit chat noir. Tout le monde a fait ça!

Il faut comprendre que le terme Chat noir utilisé par le comédien est une expression issue de l’argo ivoirien qui définit un viol.

L’Humoriste poursuivra en disant: Elle a crié pour avertir des gens. Avant d’affirmer avec geste à l’appui, lui avoir mis un coup.

La sequence a rapidement suscité des réactions d’indignation sur les réseaux sociaux.

Bénédicte Joan, la présidente de l’ONG Stop au chat noir ,  organisation qui vient en aide aux victimes de viol a rapidement réagit dans un communiqué: Ces propos sont inacceptables et criminels, et le pire est qu’ils ont été choisis comme extrait promotionnel de l’émission avant sa diffusion!

Le Collectif des activistes, regroupant une quarantaine d’associations de lutte contre les violences faites aux femmes en Côte d’Ivoire, a demandé à la Haute autorité de la Communication audiovisuelle (HACA) d’empêcher la diffusion de cette émission, prévue samedi midi.

Pour rappel, en septembre dernier, une affaire similaire avait provoqué un tollé en Côte d’Ivoire. Le présentateur Yves de M’Bella avait invité dans son émission sur la Nouvelle chaîne ivoirienne NCI, une chaine privée, censée dénoncer le viol, un ancien violeur à qui il avait demandé d’expliquer comment il s’y prenait pour abuser de ses victimes, en s’aidant d’un mannequin devant un public insolent.

Il avait alors écopé de 12 mois de prison avec sursis pour apologie du viol et atteinte à la pudeur tandis que son invité avait écopé de deux ans de prison ferme.

Print Friendly, PDF & Email

Nous recommandons

Laissez un commentaire

Enter Captcha Here : *

Reload Image

* En utilisant ce formulaire, vous acceptez le stockage et le traitement de vos données par ce site Web.

Yoopya.fr est un portail web généraliste, il couvre un large éventail de catégories de contenu, y compris le divertissement, la politique, le sport, la santé, l'éducation, la science et la technologie, etc. Le top des actualités locales et mondiales dans la meilleure qualité journalistique possible. Nous connectons les utilisateurs via un service de webmail gratuit et innovant.

Côte d’Ivoire: Un comédien ivoirien raconte comment il a violé à la télé et crée l’indignation