États-unis: Trump refuse de répondre aux questions dans l’enquête de la procureure générale de New York

Le président Donald Trump

Lors d’une comparution devant la procureure générale de l’État de New York dans le cadre d’une enquête civile sur les pratiques commerciales de sa famille ce mercredi, l’ancien président américain Donald Trump a déclaré avoir refusé de répondre aux questions. 

Le président Donald Trump | Image: Gérald Herbert/AP

Déclarant dans un communiqué, J’ai refusé de répondre aux questions sur les droits et privilèges accordés à chaque citoyen en vertu de la Constitution des États-Unis

La procureure générale de l’État de New York, Letitia James, cherche à savoir si l’organisation Trump a gonflé les valeurs immobilières. Trump et deux de ses enfants, à savoir Donald Trump Jr. et Ivanka Trump, se sont battus pour éviter de témoigner mais ont perdu.

En quittant la Trump Tower ce mercredi matin Donald Trump a levé le poing. 

Déjà mardi très tard, Trump déclarait dans une publication sur son réseau social Truth Social qu’il comparaissait devant la procureure générale de New York mercredi. A noter que les enfants de Trump ont déjà été interrogés. 

Pour la déposition, elle ne sera pas publique.

Pour Letitia James, la procureur Générale, il ressort que l’enquête avait révélé des preuves importantes que la Trump Organization, qui gère des hôtels, des terrains de golf et d’autres biens immobiliers, avait surestimé la valeur des actifs pour obtenir des prêts avantageux et sous-estimé les valeurs pour obtenir des allégements fiscaux.

New York Attorney General Letitia James addresses a news conference at her office, in New York | Image: AP Photo/Richard Drew

L’ancien président américain a qualifié l’enquête de New York de politiquement motivée. 

Pour rappel, lundi, le FBI a procédé à la fouille du domaine de Trump en Floride, une escalade de l’enquête fédérale visant à savoir s’il avait illégalement retiré des dossiers de la Maison Blanche quand il quittait ses fonctions de président des États-unis en janvier 2021.

Trump a laissé transparaitre publiquement sa volonté de se présenter à nouveau à la présidence en 2024, mais ne l’a pas dit clairement s’il le ferait éffectivement.

Le mandat de perquisition du domaine de Trump en Floride concerne la National Archives and Records Administration, qui est chargée de protéger les dossiers présidentiels qui appartiennent au public, et s’il y avait des documents classifiés au complexe de Trump à Mar-a-Lago à Palm Beach, en Floride, selon un connaisseur du sujet.

Donald Trump continue de prétendre à tort que l’élection lui a été volée par une fraude électorale généralisée. Il est confronté à une multitude de problèmes juridiques depuis qu’il a quitté ses fonctions présidentiels, suite à la prise d’assaut du Capitole  américain le 6 janvier 2021 par ces partisans dans une tentative infructueuse d’annuler sa défaite électorale. 

Related posts

Coup d’état au Burkina Faso : le MPSR recentre ses objectifs

La Russie accorde la citoyenneté à Edward Snowden

77ème Assemblée générale des Nations Unies: Le discours complet du premier ministre malien par interim