Burkina Faso: les autorités de la transition suspendent RFI de diffusion sur toute l’étendue du territoire

Premier Ministre du Burkina Faso Appolinaire Joachim Kyelem de Tembela

Dans un communiqué publié ce 3 décembre 2022, les autorités Burkinabè suspendent la diffusion des programmes de Radio France Internationale sur toute l’étendue du territoire.

Premier Ministre du Burkina Faso Appolinaire Joachim Kyelem de Tembela

Il ressort que RFI est coupable de s’être fait un relai d’un message d’intimidation des populations attribué à un chef terroriste dans un reportage diffusé ce 3 décembre.

Contribuant ainsi à une manoeuvre des groupes terroristes de dissuader les Burkinabè mobilisés pour la defense et la restauration de l’intégrité du territoire national.

A ce manquement s’ajoute, lit-on dans le communiqué, la reprise le 02 décembre par RFI dans la revue de presse, d’une information mensongère indiquant que: Le président de transition, le Capitaine Ibrahim Traoré assure qu’une tentative de coup d’état a visé son pouvoir.

Pour rappel, le 02 novembre dernier, le gouvernement avait déjà exprimé son indignation face à l’attitude tendancieuse des journalistes de RFI et leur propension à jeter un discrédit sur la lutte dans laquelle le peuple Burkinabè est engagé pour plus de liberté et de dignité.

Le communiqué termine par une réaffirmation du Gouvernement de la transition à l’opinion nationale et internationale, son attachement à la liberté de presse et d’opinion, au droit du public à l’information.

Invitant cependant au respect des règles et principes édictés en la matière dans le pays. 

Related posts

Starlink désormais disponible au Nigeria, premier pays africain à recevoir le service

Burkina Faso/France: Paris rappelle son ambassadeur pour consultations

Burkina Faso/France: retrait des troupes françaises d’ici un mois confirmé par Paris