Afrique : Dans un contexte d’espoirs et de doutes, Bola Tinubu prête serment en tant que président du Nigeria

Président élu du nigeria Bola Tinubu | Credit image: AP Photo/Ben Curtis

Bola Tinubu est devenu président du Nigeria lundi, à une période de défis sans précédent pour le pays le plus peuplé d’Afrique, laissant certains citoyens espérer une vie meilleure et d’autres sceptiques quant à la capacité de son gouvernement à faire mieux que celui auquel il a succédé.

Président élu du nigeria Bola Tinubu | Credit image: AP Photo/Ben Curtis

Il succède au président Muhammadu Buhari à la tête d’un pays qui, d’ici 2050, devrait devenir la troisième nation la plus peuplée du monde, à égalité avec les États-Unis, après l’Inde et la Chine.

Promesse de dividendes démocratiques

Bola Tinubu, ancien gouverneur de Lagos, centre économique du Nigeria, a promis de poursuivre les efforts de son prédécesseur, Muhammadu Buhari pour offrir des dividendes démocratiques aux citoyens d’un pays où les crises meurtrières liées à la sécurité, la pauvreté généralisée et la faim ont laissé beaucoup de gens frustrés et en colère.

Dans ses premiers commentaires en tant que président, Bola Tinubu, qui appartient également au parti du président Buhari, a déclaré que l’espoir est de retour au Nigeria et a déclaré qu’il travaillerait au-delà de l’amélioration des conditions économiques et de sécurité pour unir une nation profondément divisée et garantir l’équité et la justice pour les groupes lésés.

L’énormité des défis

Cependant, les plans ambitieux du nouveau president pourraient être menacés au cours des 100 premiers jours de son mandat par une montagne de défis, allant de l’insécurité à la crise fiscale, en passant par la pauvreté et le mécontentement croissant de la population à l’égard de l’État, a déclaré Mucahid Durmaz, analyste principal pour l’Afrique de l’Ouest à la société de renseignements sur les risques Verisk Maplecroft.

Certains analystes estiment que la promesse de  Tinubu et l’espoir qu’elle suscite rappellent celle de Buhari, le premier ancien chef militaire à avoir été élu président en 2015.

Insécurité, mauvaise gouvernance et difficultés économiques

Dans la capitale du Nigeria, Abuja, les habitants ont cité les difficultés économiques et l’insécurité comme les principaux défis auxquels ils ont été confrontés pendant les huit années du gouvernement Buhari.

Le développement du Nigéria a ralenti pendant des années sous le poids d’une mauvaise gouvernance et d’une corruption omniprésente, rendant difficile pour ses citoyens de bénéficier des revenus élevés du plus grand producteur de pétrole d’Afrique.

Le Nigeria est déjà en crise. Compte tenu de la situation difficile, M. Tinubu doit également agir rapidement et de manière décisive pour résoudre la crise de la sécurité au Nigeria, ont déclaré les analystes.

Articles simulaires

Tchad: Violante explosion d’un dépôt de munitions causant des morts et des blessés

Bonne année 2024 : Quelques citations et souhaits inspirants pour la famille et les amis

Burkina Faso : Le capitaine Thomas Sankara élevé au rang de héros national