Un soutien-gorge pour détecter le cancer du sein | Yoopya

 Home | A la Une | Santé  

mai 8, 2017 – 11:48 | Views: 317

Créé par un étudiant mexicain après la double mastectomie de sa mère, le soutien-gorge de Julián Ríos Cantú, Eva, est pourvu de dizaines de capteurs sensoriels.

Julian Rios Cantu

HIGIA TECHNOLOGIES
Cet étudiant mexicain a créé un soutien-gorge pour détecter le cancer du sein après la double mastectomie de sa mère

Du haut de ses 18 ans, Julián Ríos Cantú va peut-être révolutionner le dépistage du cancer du sein. Ce jeune étudiant mexicain a remporté le 29 avril, en Allemagne, le premier prix des Global Student Entrepreneur Awards (GSEA), un concours international récompensant les jeunes qui conjuguent études et entrepreneuriat. Il y présentait un soutien-gorge novateur capable de dépister le cancer du sein.

Le jeune homme, qui a également gagné le prix Everis au Mexique en mars, dit avoir été inspiré par le combat de sa mère contre cette maladie. Atteinte du cancer du sein à deux reprises, elle a finalement subi une double mastectomie et a failli perdre la vie, explique l’étudiant.

Des capteurs pour détecter les anomalies

Julián Ríos Cantú a développé ce soutien-gorge, Eva, avec trois collègues au sein de son entreprise, Higia Technologies. Le sous-vêtement est équipé de quelque 200 capteurs sensoriels qui évaluent la texture, la température et la couleur de la peau des seins.

La femme doit porter le soutien-gorge entre 60 et et 90 minutes par semaine pour obtenir des mesures régulières qui puissent révéler une éventuelle altération de son état. Ainsi si la chaleur augmente sensiblement, cela signifie que le débit sanguin est plus important, et donc que les vaisseaux alimentent quelque chose, par exemple des cellules cancéreuses.

Lire la suite de l’article sur huffingtonpost.fr

Print Friendly, PDF & Email

Article from: huffingtonpost.fr

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 2019 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site, soutenez-nous en cliquant sur l’un de ces boutons!

Un soutien-gorge pour détecter le cancer du sein