Simon Brodkin, le farceur qui a ridiculisé Sepp Blatter | Yoopya

 Home | A la Une | Sports  

juillet 20, 2015 – 6:44 | Views: 260

LE SCAN SPORT – Le comédien britannique qui a humilié Sepp Blatter en lui jetant des faux billets au visage n’en est pas à son premier coup d’éclat avec des personnalités.

Simon Brodkin

Simon Brodkin quelques instants avant de jetter ses faux billets sur Sepp Blatter.

L’image de Sepp Blatter entouré de dollars virevoltants a fait le tour de la planète lundi après-midi. Cette séquence insolite est le fruit de l’imagination débordante d’un certain Simon Brodkin. Le comédien britannique de 38 ans a tweeté une photo de lui avec un commentaire quelques instants après son exploit: «Ravi d’être au siège de la Fifa pour rencontrer Sepp Blatter afin d’obtenir le Mondial 2026 en Corée du Nord.»

En Angleterre, Simon Brodkin est aussi connu sous le nom de Lee Nelson. Il avait créé ce personnage de scène pour un show co-produit par la BBC, Lee Nelson’s Well Good Show en 2010 et 2011 dans lequel il multipliait les canulars. Lorsqu’il s’est invité devant le pupitre de Sepp Blatter, Simon Brodin s’est déguisé en Jason Bent, un autre personnage fictif censé incarner un footballeur idiot dans son émission. En février 2013, ce fameux Jason Bent s’était invité à la manière d’un Rémi Gaillard sur le terrain de Manchester City pour s’entraîner avec les joueurs avant un match face à Everton. Il avait fini par se faire démasquer au bout de quelques minutes.

L’an dernier, il avait de nouveau joué les imposteurs s’incrustant dans les rangs de la sélection anglaise de football en partance pour la Coupe du monde au Brésil. Habillé en costume officiel, il avait posé à côté des stars britanniques avant d’être arrêté par les services de police.

En juin dernier, Simon Brodkin avait fait parler de lui en débarquant sur une scène en plein concert du rappeur américain Kanye West lors du festival anglais de Glastonbury. Micro en main, il s’était mis à gesticuler devant l’artiste médusé. Le service d’ordre l’avait éjecté sans ménagement au bout de quelque secondes. Il avait déclaré vouloir aider West «à surmonter la pression après une pétition de masse (plus de 130.000 signatures) contre sa présence en tête d’affiche» du très réputé festival anglais.

Source: lefigaro.fr

Print Friendly, PDF & Email

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 2019 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Simon Brodkin, le farceur qui a ridiculisé Sepp Blatter