Le porte-avions américain déployé vers la Corée du Nord est parti beaucoup plus tard que ne le disait Trump | Yoopya

 Home | A la Une | Actualités | Amérique | Monde  

avril 21, 2017 – 5:48 | Views: 372

L’administration avait annoncé le départ de la flotte la semaine dernière, mais une photo de la NAVY la contredit.

Coup de bluff ou énorme confusion? L’armada américaine promise par le président des Etats-Unis Donald Trump près de la péninsule coréenne en réponse à la menace de Pyongyang n’a pas encore commencé à naviguer vers cette zone, a reconnu mardi 18 avril un responsable américain de la Défense.

U.S. NAVY

170415-N-BL637-044
SUNDA STRAIT (April 15, 2017) The aircraft carrier USS Carl Vinson (CVN 70) transits the Sunda Strait. The Carl Vinson Carrier Strike Group is on a scheduled western Pacific deployment as part of the U.S. Pacific Fleet-led initiative to extend the command and control functions of U.S. 3rd Fleet. U.S Navy aircraft carrier strike groups have patrolled the Indo-Asia-Pacific regularly and routinely for more than 70 years. (U.S. Navy photo by Mass Communication Specialist 2nd Class Sean M. Castellano/Released)

Le 8 avril, Dave Benham, le porte-parole du commandement américain dans le Pacifique avait pourtant annoncé qu’un porte-avions américain, le Carl Vinson, et sa flotte (son escadron aérien, deux destroyers lanceurs de missiles et un croiseur lanceur de missiles) faisaient route vers la péninsule coréenne, par mesure de précaution, en mentionnant la menace nucléaire nord-coréenne.

L’annonce avait alors été interprétée comme un nouvel étalage de force du président américain, quelques jours après l’offensive en Syrie. Le 11 avril, le chef du Pentagone James Mattis avait déclaré le que le Vinson était en route vers la péninsule coréenne. Et Donald Trump lui-même en avait remis une couche, d’abord avec une série de tweets virulents, puis en déclarant le 12 avril sur la chaîne Fox Business: nous sommes en train d’envoyer une armada. Très puissante.

La photo (de la Navy) dément

Sauf qu’une photo de la Navy prise le 15 avril 2017 a mis à mal la version des autorités américaines. Le cliché montre en effet le porte-avions dans le détroit de la Sonde, qui sépare les îles indonésiennes de Java et Sumatra. C’est-à-dire bien loin des côtes nord-coréennes, qu’il aurait pourtant dû atteindre en une semaine environ.

Lire la suite de l’article sur huffingtonpost.fr

Print Friendly, PDF & Email

Article from: huffingtonpost.fr

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 5134 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Le porte-avions américain déployé vers la Corée du Nord est parti beaucoup plus tard que ne le disait Trump