Kim Karda­shian prend des pilules faites avec le placenta de son fils Saint | Yoopya

 Home | A la Une | Célébrité | Culture | Télévision  

décembre 16, 2015 – 11:44 | Views: 285

Kim Karda­shian a mangé le placenta de son petit Saint. Oui, oui. Et pas qu’une fois : elle en a fait faire des pilules, pour pouvoir en prendre à répé­ti­tion et éviter la dépres­sion post-partum.

Kim Kardashian | voici.fr

Kim Kardashian | voici.fr

Manger son placenta est peut-être une mode exclu­si­ve­ment réser­vée aux célé­bri­tés capri­cieuses et richis­simes, mais on dirait que ça marche… En tous cas, c’est ce qu’af­firme Kim Karda­shian, qui en avale tous les jours depuis la nais­sance de son fils Saint. La star de 35 ans a fait lyophi­li­ser son placenta pour pouvoir en gober les pilules quoti­dien­ne­ment. Selon elle, cela chas­se­rait la dépres­sion post-partum. Un procédé qu’elle avait testé lors de la nais­sance de North et qu’elle a souhaité renou­ve­ler.

« Je ne suis pas vrai­ment une personne holis­tique ou du genre à vouloir manger mon placenta, a admis Kim sur son site inter­net, KimKar­da­shianWest.com. Et quand je dis “manger mon placenta”, cela veut dire le faire lyophi­li­ser pour le trans­for­mer en pilule, pas le faire frire comme un steak et le manger comme ça », a-t-elle conti­nué.

Kimmie a expliqué avoir été influen­cée par des amis qui lui avaient vanté les mérites du proces­sus. « J’ai pensé : pourquoi ne pas essayer ?, a-t-elle indiqué. Je ne voulais vrai­ment pas de baby blues et j’ai pensé que je ne pouvais pas me trom­per en prenant des pilules faites avec mes propres hormones – faites par moi, pour moi (…). J’ai commencé à faire des recherches et trouvé telle­ment de mamans qui pensaient la même chose et qui ont dit que le proces­sus de guéri­son était beau­coup plus facile », a ajouté la star.

L’épouse de Kanye West s’est donc laissé tenter et n’a pas regretté : aucun signe de baby blues à l’ho­ri­zon pour elle. Elle s’est même sentie revi­go­rée à chaque prise de pilule : « J’ai eu de supers résul­tats et je me sentais si pleine d’éner­gie, sans aucun signe de dépres­sion ! Je devrais le faire à nouveau (…). Chaque fois que je prends une pilule, je sens un regain d’éner­gie et je me sens vrai­ment bien et en pleine santé. Je le recom­mande à quiconque voudrait tenter ! », a-t-elle expliqué. Manger son placenta serait bon pour la santé car il est riche en fer.

La sœur de Kim, Kourt­ney, avait fait de même après la nais­sance de son petit dernier, Reign, et elle ne pour­rait pas être plus d’ac­cord puisqu’elle a déclaré être triste d’avoir fini ses pilules. Les actrices January Jones et Alicia Silvers­tone avaient égale­ment mangé leur placenta. Le pot de pilules de placenta a coûté 225$ à Kim. Une somme que vous n’êtes pas prête de débour­ser, car même si vous avez envie de tester, c’est inter­dit en France.

Print Friendly, PDF & Email

Article from: voici.fr

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 2019 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Soutenez-nous!

Si vous aimez ce site, soutenez-nous en cliquant sur l’un de ces boutons!

Kim Karda­shian prend des pilules faites avec le placenta de son fils Saint