Et si Firefox était en train de mourir ? | Yoopya

 Home | A la Une | Internet | Technologie  

juillet 24, 2017 – 7:35 | Views: 185

Un ancien directeur technique de la fondation Mozilla tire la sonnette d’alarme. Le nombre d’utilisateurs actifs de Firefox chute inexorablement au profit de son rival Chrome.

Bien que Firefox ne cesse de s’améliorer, le navigateur continue de perdre des parts de marché. Au point, qu’Andreas Gal, entrepreneur et ancien directeur technique de la fondation Mozilla, dresse ce constat sans appel dans deux posts sur son blog : « Firefox est probablement voué à disparaître au cours des deux prochaines années, même s’il reste un produit utilisé par environ 90 millions de personnes et va encore générer des revenus importants pour Mozilla pendant un certain temps ».

Pour nourrir sa démonstration, Gal s’est appuyé à la fois sur des données piochées chez StatCounter et sur les chiffres publics de Mozilla. Deux sources qui montrent la même évolution : la baisse du nombre d’utilisateurs actifs de Firefox s’accélère depuis un an au profit de son rival Chrome.

Seuls 22% des installations de Firefox sur ordinateur sont actives un an après leur installation, ce qui représente une perte de 16 millions de personnes. La situation est différente concernant le mobile : le nombre d’utilisateurs actifs de Firefox est en augmentation mais les parts de Mozilla sur ce marché sont mineures.

Google utilise sa position de monopole pour appâter les internautes

Comment Google arrive-t-il si efficacement à rafler de nouveaux internautes ? Réponse avec ces captures d’écran empruntées par Andreas Gal à Chris Lord, ingénieur chez Mozilla. Elles se passeraient presque de commentaires.

Les multiples services de Google (mail, calendrier, YouTube, etc.) font sans cesse la promotion du navigateur Chrome auprès de ceux qui ne l’utilisent pas, avançant qu’il est plus sûr, plus fiable, plus rapide et avec des mises à jour intégrées.
Le message « Google vous recommande d’utiliser Chrome » prête même à confusion, incitant les internautes à croire qu’ils pourraient se retrouver en danger en continuant à se fourvoyer avec d’autres navigateurs, voire que Chrome est le seul acteur leur permettant d’accéder à certains services. Il n’est donc pas étonnant que Google convertisse autant de gens grâce à ce matraquage marketing systématique.

Lire la suite de l’article sur 01net.com

Print Friendly, PDF & Email

Article from: 01net.com

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 2019 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Et si Firefox était en train de mourir ?