Cette ferme à clics fonctionnait grâce à 500 iPhone et 400 000 cartes SIM | Yoopya

 Home | A la Une | Environnement | Internet  

juin 14, 2017 – 11:36 | Views: 202

Trois Chinois soupçonnés de diriger une gigantesque fraude aux clics ont été arrêtés en Thaïlande.

Ferme a clic

Capture vidéo Channel 3

Voilà un excellent moyen de gonfler artificiellement la popularité d’un contenu sur Internet. La police thaïlandaise vient d’arrêter trois Chinois, soupçonnés de diriger une ferme à clics dans une province près de la frontière cambodgienne.

Dans cette maison, près de 500 iPhone étaient branchés à plusieurs ordinateurs et généraient du trafic sur les réseaux sociaux chinois pour doper certaines ventes à l’aide de 400 000 cartes SIM. D’après la police, le trio avait été engagé par des entreprises chinoises pour « liker » des produits, notamment des plantes médicinales, des bonbons et une compagnie de voyage.

Benjaphol Rodsawasdi, un responsable des services de l’immigration thaïlandaise a indiqué au Bangkok Post que ces hommes étaient payés entre 100 000 et 150 000 bahts (soit entre 2 600 et 3 900 euros) en fonction du nombre de « Like » et de vues qu’ils généraient. « Ils ont été inculpés car ils sont en Thaïlande avec des visas de tourisme donc n’avaient pas le droit de travailler sans permis et sont aussi accusés de contrebande de marchandises », a ajouté à l’AFP un autre membre des services de l’immigration thaïlandaise.

Les suspects ont fini par attirer l’attention de la police car ils ne sortaient que rarement du bâtiment et ne parlaient à personne. Ils ont été placés en détention provisoire.

L’Inde, la Chine et les Philippines sont connues pour abriter ce genre d’endroits qui permettent de générer du trafic ainsi des revenus publicitaires supplémentaires pour le site fraudeur.

Lire la suite de l’article sur 01net.com

Print Friendly, PDF & Email

Article from: 01net.com

A LIRE AUSSI:

Leave a Reply

© 2019 Yoopya · Subscribe: RSS Twitter · Yoopya Francophone designed by Yoopya

Cette ferme à clics fonctionnait grâce à 500 iPhone et 400 000 cartes SIM